Première messe de communion à l'église Notre Dame de Manhattan, New York

L'équipe de Famille Debout a participé à la cérémonie de la première communion à l'église Notre Dame aujourd'hui, le 14 mai 2017. L'église était pleine de gens heureux et de familles qui sont venus célébrer la première communion de leur enfant.

Après la messe, l'équipe Famille Debout a promu l'événement de collecte de fonds qui se tiendra le 11 juin 2017. Prochainement, il y aura plus d'informations sur l'événement.

Voici quelques photos de l'équipe de Famille Debout après la messe de la Première Communion:

Cérémonie de confirmation à Notre Dame New York

L'équipe de Famille Debout a assisté à la messe de confirmation à l'église Notre Dame de Manhattan le dimanche 7 mai dernier. La superbe cérémonie a eu lieu à 10 heures, où un petit groupe d'adolescents, principalement de descendance française, a reçu le sacrement de confirmation.

Après la messe de confirmation, la famille Famille Debout a sensibilisé à un événement de collecte de fonds qui aura lieu le 11 juin 2017.

Le but de l'événement de collecte de fonds est de recueillir des fonds pour construire 2 écoles primaires en Afrique. Plus d'informations sur l'événement seront affichées sur le site Internet la semaine prochaine.

Voici quelques photos de l'équipe Famille Debout après la messe Confirmation:

La 53e session de la Commission du développement social (CSocD53)

Notre président et l’équipe de Famille Debout avons participé à la 53e session de la Commission du développement social.

La 53e session de la Commission du développement social (CSocD53) a eu lieu du 4 au 13 février 2015 au Siège de l'Organisation des Nations Unies à New York sous le thème prioritaire «Repenser et renforcer le développement social dans le monde contemporain».

Courte histoire de Lusanga et l'exploitation de l'huile de palme

L'histoire du village de Lusanga est étroitement liée à l'exploitation de l'huile de palme qui a atteint son apogée au milieu du siècle dernier.

Bien qu'il soit à la base de l'alimentation traditionnelle des Congolais, cette huile est devenue un produit d'exportation clé suite à l'arrivée de l'usine de savon Lever en Afrique.

Cette société, qui est devenue l'immense multinationale Unilever, que nous connaissons aujourd'hui comme propriétaire d'un nombre extraordinaire de marques que nous achetons chaque jour dans nos supermarchés, a obtenu de grandes concessions dans le pays en 1911.

Lusanga deviendra rapidement l'un des principaux centres de production d'huile de palme suite à l'installation d'une grande usine de la société Lever.

Tant et si bien que le village a été rebaptisé Leverville! La société était habituée à cette pratique, même en Angleterre, parce qu'elle avait construit une ville complète près de Liverpool pour abriter ses travailleurs et l'a appelé Port Sunlight (Port lumière du soleil), nommé d'après son produit fétiche, Sunlight Soap (Savon lumière du soleil).

Bien que les entreprises aient sans doute provoqué une modernisation des régions où elles ont opéré par la création d'hôpitaux, de cliniques, d'usines pour fabriquer des pièces de rechange pour les usines, la population congolaise était loin de bénéficier d'une telle pratique.

Les conditions de recrutement des travailleurs et les coupeurs de fruits en particulier étaient particulièrement méprisables: les recruteurs de compagnies pétrolières ont déménagé à plus de 150 km de jeunes hommes, promettant une indemnisation aux chefs locaux.

De nombreuses contraintes ont été imposées aux travailleurs, qui, en particulier, ont vu leur «contrat» renouvelé tacitement sans que leur consentement soit requis. Les travailleurs ont été affectés à des tâches loin de leur fonction initiale, telles que le transport ou la construction de routes.

Ainsi, le membre d'une commission sur les conditions de travail dans la région a déclaré en 1932 au ministre des Colonies: «Dans certaines régions, il existe un système d'organisation du travail dont certains appellent l'esclavage déguisé et lequel je me bornerai à appeler la servitude des personnes Capable d'être coupé à la merci."

En tout état de cause, les exportations d'huile de palme ont continué de monter à leur sommet en 1965 avant de commencer un déclin long et inexorable.

Le bouleversement politique et la mauvaise gestion de l'état zaïrois après la décolonisation et le déclin des plantations de palmiers naturels qui, surexploités, n'ont pas pu être renouvelés à un rythme suffisant, ont entraîné la disparition totale des exportations en 2006.

 

LA PLANTE DE LUSANGA ABANDONNEE

Aujourd'hui, l'huile de palme est encore produite à l'échelle artisanale et elle fournit des revenus aux villageois qui la vendent dans les villes. Le processus de fabrication est essentiellement artisanal, et l'huile de palme demeure un élément majeur du régime du Congo qui, combiné à la farine de manioc, offre de nombreuses calories.

Les petits producteurs locaux de savon ou de margarine demandent également de l'huile de palme. La consommation annuelle moyenne est estimée à 3 kg par habitant, alors que les besoins augmentent seulement et il est donc important de soutenir la production artisanale en fournissant des presses mécaniques.

Qu'en est-il du futur? Une grande échelle Des projets de récupération de production ont été développés, mais ils confrotent à de nombreux problèmes. L'utilisation de l'huile de palme pour produire des biocarburants a été discutée, mais l'utilité de ces biocarburants est maintenant remise en cause.

En Europe, l'utilisation de l'huile de palme dans le régime alimentaire est diabolisée, il est accusé de nombreuses affections car il contient trop d'acides saturés nuisibles à la santé. Le fabricant de Nutella se propage, entre autres choses, a poursuivi une campagne pour dénigrer son produit et a déménagé à l'utilisation d'huile de palme durable.

Cependant, le remplacement de l'huile de palme par un autre ingrédient nécessiterait un traitement de ces huiles pour leur donner les mêmes propriétés, ce qui augmenterait non seulement le coût du produit, mais ne serait pas mieux pour la santé.

En conclusion, on peut dire que l'exploitation artisanale destinée au marché intérieur restera prédominante à court et à moyen terme, donc l'huile de palme est essentielle à l'alimentation.

Aujourd'hui, Famille Debout (eng. Family Stand Up!) Est responsable de la fourniture de petites presses mécanisées et continuera d'habiliter le village et ses habitants en leur fournissant de l'éducation et du travail à travers différents programmes.

A propos de Famille Debout

1479006953058.png

Famille Debout est une organisation non gouvernementale qui promouvoir l'éducation et le développement culturel des familles africaines et belges en les aidant à mener une vie décente. Nous aidons les familles à se tenir debout en leur fournissant une éducation élémentaire et un espoir pour un avenir meilleur. 

Notre organisation opère sur trois continents, dont le siège principal est en Belgique. Depuis juillet 2012, Famille Debout a obtenu un statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies et participe activement aux conférences et débats des Nations Unies.

À l'heure actuelle, nous soutenons l'exploitation d'une école maternelle et primaire de Lusanga, fréquentée par environ 125 enfants et située à 50 km de la ville de Kikwit, en République démocratique du Congo.

Notre objectif  est d'aider les familles belges et congolaises à se montrer dignes et à avoir une vie décente. Malheureusement, beaucoup de familles congolaises souffrent aujourd'hui et c'est notre devoir en tant que communauté de les aider en réalisant leur estime de soi par l'éducation et le développement culturel.

Famille Debout est soutenu uniquement par les contributions de nos membres et les dons de nos partisans et de particuliers. Nous ne recevons aucun soutien financier de l'État, du gouvernement ou des Nations Unies.

President: Alain Lukanga